types peinture

Types d’effets de peinture et de finitions de peinture décorative pour l’intérieur

Total
0
Shares

Voici une brève définition des différents types d’effets de peinture à la disposition des décorateurs d’intérieur pour la décoration de la maison. Ce sont des outils utiles pour donner un cachet supplémentaire à un intérieur.

Comprendre ce que sont les différents types d’effets de peinture vous permet d’être en mesure de spécifier à votre peintre le type de look que vous voulez et parce que vous savez comment réaliser ce look, vous serez également en mesure de spécifier les couleurs et le processus pour que cela soit fait.

Laquage (Japanning)

Le laquage consiste à superposer de nombreuses couches de vernis, en ponçant entre les couches. Cela crée un effet lustré et lisse.

La technique originale provient des cultures orientales et la sève de l’arbre du Lac était utilisée. Elle est populaire pour une utilisation sur les meubles et peut être utilisée sur les murs.

Crackle-Glaze

Crackle-Glaze imite la vieille peinture écaillée et donne un aspect toile d’araignée. Le glacis craquelé est appliqué entre deux couches à base d’eau de couleurs différentes.

Cela produit alors une série de fissures sur la couche supérieure et expose la couleur de la couche de base en dessous.

Craquelure

La craquelure est un procédé qui a été mis au point pour imiter le craquelage des très vieux vernis. Elle est obtenue en appliquant sur une surface deux vernis qui sèchent à des vitesses différentes.

Il permet d’obtenir un craquelage plus fin qu’en utilisant le glacis craquelé, mais c’est une méthode plus coûteuse.

finition de peinture

Antiquing

L’antiquisation est le processus de vieillissement artificiel de la peinture. Il peut être réalisé en frottant sur la nouvelle peinture avec un glacis plus sombre ou un lavis de couleur. Cela crée une couleur plus sale. La terre d’ombre brûlée, la terre d’ombre ou la terre de sienne brute sont des couleurs sales populaires à utiliser.

Le produit est ensuite frotté dans et hors de la peinture de manière irrégulière. Il est également possible d’utiliser de la laine d’acier et de frotter la nouvelle peinture pour créer un aspect usé par endroits. Elle peut être utilisée sur les meubles et les murs.

Dragage

Le dragage est un procédé qui permet de créer de fines lignes verticales irrégulières, un aspect texturé doux sur les murs en général.

On l’obtient en appliquant un glacis de couleur translucide sur une couche de base, puis en utilisant un large pinceau sec, en le faisant glisser sur le glacis avant qu’il ne sèche.

Le pointillé

Le stippling est obtenu en tamponnant un pinceau stippling sur un glacis ou une couche de peinture humide. Il crée une douce texture granuleuse pommelée et est idéal comme finition murale.

Colorwash

Le colorwash est une couche diluée de peinture ou de produit propriétaire qui est appliquée sur une couche de base pour fournir un lavis ou un ” aperçu ” de couleur. Utilisé souvent dans les maisons de campagne.

Éponger

L’épongage crée un fini tacheté, granuleux, noueux, en détresse et peut varier grandement selon les couleurs, la méthode ie éponger sur ou hors, et le type d’éponge utilisé, i.e. éponge de mer, artificielle, à gros trous ou petits. L’application à l’éponge consiste à tamponner un glacis ou un lavis dilué sur la couche de base existante.

L’épongeage consiste à recouvrir la couche de base avec le glacis et à utiliser l’éponge propre pour dégrader la surface humide. En utilisant deux couleurs ou plus, l’épongage peut commencer à créer un effet marbré. Il peut être utilisé sur les murs et les bibelots.

Rubbing

Le rubbing commence par une couche de base de couleur, un glaçage est frotté par-dessus créant un film nuageux doux de couleur, qui imite l’aspect vieilli des peintures à fresque. Il est idéal de l’utiliser sur des pochoirs pour affliger légèrement le look.

Étampage

L’estampillage est l’endroit où les dessins peuvent être convertis en tampons en caoutchouc ou des tampons propriétaires peuvent être achetés pour obtenir un look similaire à celui du pochoir, mais qui est beaucoup plus rapide à réaliser.

L’estampage peut être utilisé pour ajouter des motifs aux murs, en plongeant dans la peinture ou le glacis translucide (ou en peignant sur le tampon) et en appliquant une pression sur le tampon sur le mur. Cela donne un aspect artisanal légèrement aléatoire.

Ragging

Le chiffonnage est un flux irrégulier de texture verigineuse, généralement une finition murale, qui peut varier énormément en fonction des couleurs ie le contraste crée un aspect tridimensionnel, le monochrome crée un aspect doux et sourd, et des chiffons utilisés ie des chiffons en tissu dur et ferme créent un bord texturé net et précis.

Une couleur de base est appliquée, lorsqu’elle est sèche, un glaçage coloré translucide est appliqué, puis retiré par le chiffon, qui est enroulé et tamponné sur la surface. (Le roulement du chiffon implique de rouler le chiffon froissé sur le mur).

Peinture murale (Mural)

La peinture murale est, comme son nom l’indique, peindre une image ou un motif directement sur le mur en utilisant un grand sens artistique.

Le peignage

Le peignage est similaire au grainage du bois, une carte crantée ou un peigne est traîné sur une surface peinte ou vitrifiée translucide pour obtenir des lignes, des gribouillis, des zigzags ou tout autre motif désiré.

Si la patience est de votre côté, vous pouvez diviser les espaces et créer des carreaux peignés, ceux-ci sont très réussis pour décorer un plancher en bois.

Trompe l’œil – (Tromper l’œil)

Le trompe-l’œil est une forme de peinture murale qui suggère une illusion tridimensionnelle. Il est souvent utilisé pour faire en sorte qu’une pièce semble se prolonger à l’extérieur, c’est-à-dire par la peinture d’une fenêtre avec un paysage en perspective au-delà. Elle peut être utilisée comme élément décoratif, théâtral ou pour équilibrer les éléments architecturaux d’une pièce.

Il faut un artiste compétent pour être capable de tromper l’œil en utilisant des ombres et des reflets et, avec la combinaison d’un éclairage astucieux, il peut être un ajout très réussi à un espace intérieur.

Trompe-l’œil représentant une scène sur une cloison murale qui donne plus de profondeur à l’espace.

Bagging

Le balisage est une finition texturée, qui est créée en travaillant un glacis sur une couche de base, en utilisant un chiffon dans un sac en plastique et en travaillant sur le glacis dans un motif aléatoire en enlevant le glacis au fur et à mesure.

Distressing

Distressing consiste à faire en sorte qu’une finition paraisse plus vieille qu’elle ne l’est réellement ou usée par le temps et robuste. On l’obtient en utilisant deux couleurs différentes, la couche de base et la couche de finition, et en retirant partiellement la couche de finition pour exposer la base en dessous. Elle donne l’impression d’avoir été usée par des années d’usure.

La finition d’une peinture texturée

Dorure

La dorure est essentiellement l’application d’une finition dorée. Elle peut être obtenue par l’application de feuilles d’or, ou par l’utilisation de poudres métalliques.

La peinture à la chaux

Le badigeon de chaux est similaire à un lavis de couleur, mais utilise de la chaux au lieu du merlan. Il est utilisé pour créer un lavis translucide “crayeux”.

Épandage

Le saupoudrage est une finition décorative qui est appliquée sur une couche de base sèche. On l’obtient en éclaboussant la surface de minuscules points de couleur (un ou plusieurs) ie en donnant une pichenette à une vieille brosse à dents pour les points fins ou à un pinceau pour les points plus gros. Cela crée un effet moucheté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like