parties escalier

Parties d’un escalier : à propos des marches, contremarches, nez de palier et balustrades

Total
0
Shares

Les deux principales composantes d’un escalier : Les deux principaux éléments de l’escalier sont le giron et la contremarche. Le giron est l’élément horizontal où nous posons les pieds. La contremarche est l’élément vertical qui sépare les marches.

Nous avons également les limons (ce sont les côtés qui maintiennent les marches et les contremarches ensemble) que l’on appelle le chariot lorsqu’on parle d’escalier, la balustrade (qui est composée de balustres qui sont les composants verticaux qui maintiennent les mains courantes si l’escalier n’est pas fermé) et la main courante qui est la partie à laquelle on se tient pour la sécurité et la stabilité.

marches escalier

Le diagramme montre un escalier typique avec des marches et des contremarches

Tapis : ce sur quoi nous montons l’escalier, l’endroit qui supporte les pieds, les “marches” d’un escalier.

Montée : la zone horizontale de l’escalier qui est fixé au giron et qui permet aux pieds de ne pas tomber dans l’escalier !

La contremarche : le support situé sur le côté de l’escalier qui maintient les marches et les contremarches en place.

Le nez de marche : la partie avant de l’escalier qui est fixé à la marche.

Nosage : le bord avant de la marche, généralement arrondi par mesure de sécurité et maintenant souvent dans une finition ou un matériau différent afin que nous puissions définir le bord avant des marches, ce qui permet de les voir plus facilement, de monter l’escalier et elles sont souvent dotées d’un nez antidérapant pour réduire les accidents.

Pied de marche : le support sur le côté de l’escalier qui maintient les marches et les contremarches en place.

Poteau de la trémie : Le poteau à l’extrémité d’un escalier et d’une balustrade.

Balustre : Le poteau vertical d’une balustrade.

La balustrade : Le poteau vertical d’une balustrade.

Balustrade : l’ensemble des rampes et des poteaux avec une lisse le long du sommet qui forment le mur à hauteur de taille sur les côtés des escaliers ou vers une terrasse ou un balcon.

Landing : la pièce plate d’un escalier permettant au grimpeur de se reposer avant de remonter dans la même direction ou offrant un endroit sûr pour tourner et continuer à monter l’escalier.

Main courante : un rail continu sur le dessus de la balustrade pour aider l’utilisateur de l’escalier à monter et à descendre l’escalier.

Facile de se souvenir des parties d’un escalier. Sachez que vous aurez une meilleure compréhension de ce que sont les parties de l’escalier et que vous pourrez ensuite aborder avec aisance le sujet avec les constructeurs, les architectes et les autres professionnels du secteur de la construction lorsque vous monterez vos projets de conception.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

À Lire aussi
escalier en marbre

Comment peindre un escalier en marbre

Les façons de décorer l’intérieur de chez soi sont bien nombreuses aujourd’hui. En effet, c’est devenue une mode moderne que tout le monde suit. L’une des plus faciles et des…