rénovation écologique

Rénover dans une perspective durable : conseils pour garder un esprit écologique

Total
0
Shares

Rénover dans une perspective écologique présente un ensemble unique de considérations et de défis. Cependant, pour ceux qui sont passionnés par la prise en charge de leur effet sur l’environnement, le faire vaut bien l’effort.

La rénovation écologique est un processus de longue haleine. Avec un peu de prévoyance, les rénovations vertes peuvent sortir tout aussi élégantes que leurs homologues traditionnelles. Sans parler du fait qu’elles présentent l’avantage supplémentaire d’aider l’environnement.

Les rénovations vertes peuvent être aussi élégantes que leurs homologues traditionnelles.

Si vous pensez qu’une rénovation écologique est le bon choix pour vous, vous avez de la chance. Nous avons compilé un guide sur la rénovation dans une perspective écologique. Utilisez-le pour vous aider à ne pas vous tromper lors de votre prochain grand projet.

La rénovation écologique, c’est une question de temps.

Définissez des objectifs réalistes lorsque vous rénovez dans une perspective écologique

Avant de commencer toute rénovation, il est important de fixer des objectifs clairs. Pour ce faire, nous vous recommandons de vous asseoir avec les membres de votre famille et d’avoir une discussion franche pour que tout le monde soit sur la même longueur d’onde.

Il est important d’établir des objectifs réalistes avant de commencer une rénovation.

D’abord, vous voudrez aborder les questions qui s’appliquent à tout grand projet de maison, telles que : Quelles sont les zones de la maison qui doivent être remodelées ? Quel genre de style aimeriez-vous voir dans le produit fini ? Quel est le budget prévu pour ce projet ?

Puisque votre objectif est de créer une maison plus respectueuse de l’environnement, envisagez la rénovation d’un point de vue écologique. Demandez-vous quels aspects de la vie écologique correspondent à votre vision. Peu de gens ont les ressources nécessaires pour rendre leur maison complètement durable d’un seul coup, il est donc important de réfléchir de manière réaliste aux modifications qui s’adapteront le mieux à votre style de vie actuel.

Embauchez des professionnels respectueux de l’environnement

Parfois, ce sont les professionnels qui savent le mieux. En recherchant des entrepreneurs partageant les mêmes idées, vous pouvez être assuré d’avoir quelqu’un sous la main qui comprend votre vision. Ils seront également en mesure de vous fournir de précieuses indications sur les produits à acheter et les facteurs qui auront le plus grand impact sur l’environnement.

Lorsque vous recherchez un entrepreneur écologique, la recherche est essentielle. Recherchez les entrepreneurs connus dans votre région et leurs certifications. Voici quelques certifications nationales notables à rechercher :

  • Association nationale de l’industrie de la rénovation (NARI) – Professionnel certifié vert (GCP)
  • National Association of Home Builders (NAHB) – Certified Green Professional (CGP)
  • Leadership in Energy &amp ; Environmental Design (LEED) – Certifications professionnelles LEED
  • Green Advantage (GA) – Praticien certifié Green Advantage (GACP)
  • Associated Builders &amp ; Contractors (ABC) – Certified Green Contractor

En outre, n’oubliez pas de faire les mêmes recherches que vous feriez pour une rénovation traditionnelle. Lisez les critiques, demandez à voir des portfolios et recueillez des devis. Surtout, assurez-vous d’obtenir des réponses à vos questions et de vous sentir à l’aise avant d’embarquer quelqu’un.

rénovation durable

Investissez dans des matériaux et des systèmes écologiques

Si vous pouvez vous le permettre, concentrez-vous sur l’inclusion de systèmes et de matériaux verts dans la structure de votre maison. Bien que ces types d’ajouts puissent s’accompagner d’un coût plus important au départ, ils ont le plus grand impact environnemental et financier au fil du temps.

Quelques options à considérer :

  • Ajouter de l’isolation : Une bonne isolation est vitale, car elle empêche l’air chaud et froid de s’échapper de votre maison. En maintenant la température constante, votre CVC utilisera moins d’énergie, ce qui pourrait finir par vous faire économiser jusqu’à 40 % sur vos factures de services publics.
  • Acheter des appareils électroménagers économes en énergie : Une autre façon d’économiser l’énergie est d’investir dans des appareils à haut rendement énergétique. Bien que les économies que vous constaterez varient selon le modèle, un magasin de rénovation comme Sears aura beaucoup d’options parmi lesquelles vous pourrez choisir.
  • Installer des panneaux solaires : Les panneaux solaires vous permettent d’exploiter l’énergie des rayons du soleil. En plus d’avoir la capacité d’alimenter votre propre maison, de nombreuses compagnies d’électricité offrent des programmes où elles rachètent tout excès.
  • Vérifier les chauffe-eau sans réservoir : L’avantage des chauffe-eau sans réservoir est qu’ils ne chauffent l’eau que lorsqu’ils sont utilisés plutôt que de la faire tourner continuellement. En moyenne, ils entraînent des économies d’énergie de 27 % à 50 % sur vos factures de services publics.
  • S’engager à utiliser des matériaux de construction durables : Concentrez-vous sur le choix de matériaux de construction biodégradables et approvisionnés de manière durable. Si possible, envisagez d’utiliser certains matériaux récupérés.
  • Choisir l’énergie géothermique plutôt qu’un système de climatisation : L’énergie géothermique est un système de diffusion de l’air qui pompe la chaleur du sous-sol de la terre dans votre maison. L’EPA estime que ces systèmes peuvent vous aider à économiser entre 400 et 1 500 euros par an.
  • Remplacer les fenêtres par des modèles Energy Star : Une étude d’Energy Star a révélé qu’en moyenne, les maisons perdent 30 % de leur énergie de chauffage et de refroidissement par les fenêtres. Les remplacer peut vous faire économiser jusqu’à 500 euros par an.
  • Envisager un thermostat programmable : Les thermostats programmables vous permettent de baisser votre CVC lorsque vous ne l’utilisez pas et de le remonter avant d’en avoir besoin, ce qui vous donne plus de contrôle sur votre consommation d’énergie. Vous pourriez économiser jusqu’à 180 euros par an.

Considérez la décoration intérieure

La rénovation ne doit pas s’arrêter à la construction. L’étape suivante consiste à intégrer des éléments verts dans votre décoration intérieure. Pour ce faire, vous pouvez vous concentrer sur des éléments tels que des meubles fabriqués à partir de matériaux naturels, des textiles organiques, et en incorporant de la verdure dans votre design. Il est également utile de faire des recherches sur les entreprises avant d’acheter pour avoir une idée de leurs modèles de durabilité.

Ceux qui cherchent à donner à leur maison un relooking vert tout en ayant un budget serré peuvent envisager d’utiliser des pièces recyclées. Que vous les utilisiez tels quels ou que vous les upcycliez, c’est un moyen facile de donner un nouveau look à votre maison.

Rénover dans une perspective verte est un peu différent que de s’attaquer à une rénovation traditionnelle, mais c’est loin d’être impossible. Avec un peu plus de soin et de considération, vous pouvez réaliser une rénovation de maison qui est à la fois esthétique et respectueuse de l’environnement. Utilisez ce guide pour vous aider à commencer à penser à votre prochain grand projet.

Une rénovation écologique est-elle importante pour vous ? Si oui, quelles sont les questions que vous vous posez sur le processus ? N’hésitez pas à les poser dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like