Quelle est la durée de validité d’une habilitation électrique ?

Total
0
Shares

Que vous soyez électricien ou non, toute intervention sur une installation électrique peut vous exposer à des risques. Dans une entreprise en l’occurrence, les employés pouvant mener des opérations à proximité ou sur installation électrique sont tenus de disposer d’une habilitation électrique. Cette habilitation est une preuve de leur aptitude à agir en cas de danger. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’habilitation électrique, lisez cet article jusqu’à la fin.

L’habilitation électrique, qu’est-ce que c’est ?

L’habilitation électrique est une autorisation accordée par un employeur à son employé, pour mener des travaux électriques ou à proximité d’une installation électrique. C’est un document qui atteste qu’un employé est apte à travailler en toute sécurité et que ce dernier dispose des compétences nécessaires pour effectuer certaines tâches spécifiques.

L’habilitation électrique existe en plusieurs niveaux selon le type d’activité. Les plus hauts niveaux sont destinés aux employés aptes à travailler sur un réseau électrique ; et là encore, il existe plusieurs degrés d’habilitation. Quant aux niveaux plus bas, ils sont attribués aux employés non-électriciens qui travaillent en entreprise ou proche d’une installation électrique.

Cette autorisation est obtenue à la suite d’une formation spécifique qui prépare l’électricien professionnel aux risques éventuels qu’il peut rencontrer dans l’exercice de ses tâches et sur les méthodes pour les contrer. Les non-électriciens peuvent suivre une formation h0b0 en vue d’obtenir l’habilitation électrique H0B0 pour les travaux qui ne sont pas d’ordres électriques.

Sur quelle période une habilitation électrique est-elle valable ?

L’habilitation électrique est un titre délivré après une période de formation. Sa durée de validité peut correspondre à la période normale ou dépendre de certains facteurs. La durée normale de l’habilitation électrique est de 3 ans. Toutefois, l’employeur a la responsabilité de préciser une période de validité selon les tâches de l’employé.

Il peut donc s’agir de tâches complexes ou simples. Cette durée peut également varier selon l’évolution de la technologie des matériaux sur lesquels l’employé travaille. C’est pour cela qu’il est recommandé d’évaluer le niveau de l’employé chaque année.

La durée de l’habilitation est d’une année pour les travaux effectués sous tension. À chaque modification de l’installation électrique, un recyclage du personnel est donc nécessaire.

ajouter tableau électrique

Quelles sont les étapes pour obtenir l’habilitation électrique ?

L’obtention de l’habilitation est précédée de plusieurs étapes :

L’analyse du type d’activité

Cette étape consiste à analyser la responsabilité qui sera confiée à l’employé. Elle prend en compte le type d’opération, électrique ou non ; la nature des opérations, qu’elles soient de réels travaux ou de brèves interventions.  Les caractéristiques de l’installation électrique sont également prises en compte ainsi que les conditions dans lesquelles les travaux seront menés (hors ou sous tension…).

Les compétences du travailleur

Ici, les points forts des travailleurs à habiliter sont relevés. Les compétences techniques sont évaluées, en tenant compte des diplômes et expériences. Les aptitudes médicales et sociales sont également prises en compte. Les points forts sont ensuite confrontés aux activités à mener afin de vérifier s’il existe des rapports de complémentarité.

La formation

Lorsque l’employé est jugé apte à assurer les responsabilités, on lui fait suivre une formation préparatoire en habilitation électrique. Cette formation vise à lui faire acquérir le savoir-faire nécessaire en sécurité électrique, pour la prise en charge de certains travaux, et pour les mesures d’urgence en cas d’incendie ou d’accident électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

À Lire aussi